www.steelbookjeuxvideo.fr

Steelbook Jeux Vidéo : Steelbook, FuturePak, Edition Collector et Jeux Vidéo - PS4 Xbox One Switch

DISASTER REPORT 4 : SUMMER MEMORIES, notre test héroïque !

_20200407_211357

 

Le Japon est un pays sujet aux catastrophes naturelles. Nous avons en mémoire le tremblement de terre de Kobe en 1995 ou, plus récemment, le tsunami de Fukushima en 2011... Les Nippons se préparent du mieux qu'ils peuvent avec des batîments antisismiques et en formant les écoliers aux bons gestes à adopter en cas de tragédie, par exemple.

La colère de Mère Nature fait partie de la culture japonaise. Il n'est donc pas étonnant de voir ce type de production, jeu d'aventure/survie, naître.

Disaster Report 4 : Summer Memories (Zettai Zetsumei Toshi ou encore SOS: The Final Escape 4 Plus au Japon), à l'image du sujet qu'il traite, a connu un développement chaotique. Initialement prévu sur PS3, il a été reporté de nombreuses fois depuis le tsunami de 2011 et débarque, presque 9 plus tard, en Occident, après une sortie sur l'archipel en novembre 2019.

Que nous propose ce jeu ? Que ferez-vous face à la catastrophe ? Quel comportement adopterez-vous ?

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405185036

 

 

Votre personnage décide de se rendre dans la grande métropole voisine lorsqu'un séisme très violent frappe la ville. Votre bus se couche sur la route. Vous en sortez tant bien que mal, grâce à l'aide d'autres survivants, et, en vous relevant, vous contemplez l'étendue des dégâts : buildings effondrés, rues éventrées, habitants hébétés...

 

CHOISIR POUR SURVIVRE

 

Vous allez le comprendre très vite mais vous allez devoir constamment faire des choix pour avancer. Alors que le bus chemine, on vous demande quel trait de caractère vous adopterez en cas de catastrophe : aideriez-vous les gens, protégeriez-vous ce qui vous est cher coûte que coûte ou ne penseriez-vous qu'à votre survie ?

Puis un créateur d'avatar, très sommaire, apparaît vous proposant de donner vie à votre personnage en choisissant seulement le sexe, la forme du visage, la coupe et la couleur des cheveux...

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405172405

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405175240

 

Une fois le tremblement de terre passé, vous vous retrouverez dans une zone délimitée par des batîments écroulés ou des glissements de terrain. Comme tous les survivants, vous vous sentez perdus. Vous errez parmi les décombres, sans trop savoir quoi faire, pas d'indications, pas de but...

Vous finissez par parlez aux personnes dans la rue et certaines vont vous demander de l'aide, un objet ou simplement vous raconter un morceau de leur vie.

Toutes ces interactions se font via des fenêtres de dialogues à choix multiples. Attention, il va falloir maîtriser l'anglais pour comprendre car le jeu ne propose qu'une traduction dans cette langue (dans les menus également) alors que les voix sont en japonais.

Ces rencontres sont primordiales pour avancer. Libre à vous de répondre par l'affirmative aux gens ou bien de les envoyer balader ! Ces actions génèreront des points moraux ou immoraux. Par contre, je cherche encore à quoi ceux-ci servent !

Dans la plupart des situations, vos choix auront un impact minime sur le scénario. Seulement certaines scènes pourront se dérouler différemment. Vous pourrez aussi vous lier avec certains PNJ, qui pourront vous suivre, ou pas, selon vos décisions.

Beaucoup de textes et de ligne de dialogues vous attendent, mais tout n'est pas intéressant.

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405172553
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405184806

LA CATASTROPHE TECHNIQUE

 

Vous allez aussi devoir gérer votre faim, votre soif, votre stress et votre envie d'aller aux toilettes...

Vous trouverez des épiceries encore ouvertes (le travail est au dessus de tout au Japon !) pour vous acheter de quoi vous rassasier. A vous aussi de dénicher des toilettes encore fonctionnelles. Et pour rétablir la jauge de stress, il faut se rendre à un point de sauvegarde, symbolisé par un point d'interrogation, et qui se trouve en général en début et fin de niveau.

Mais là encore, si vous n'y faites pas attention, cela n'aura aucune conséquence sur le gameplay. On se demande alors pourquoi avoir intégré ces données ?

Vous allez également subir de nombreuses répliques du séisme. Lorsque le grondement se fait sentir, il faudra vous trouver rapidement un abri et vous accroupir pour ne pas chuter au sol.

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405190157
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406172745
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406172950

 

Clairement, Disaster Report 4 sort d'un autre âge. Les graphismes sont à peine dignes de la PS3...

Les textures sont très sommaires, tout comme les animations. Très peu d'interactions avec le décor sont possibles et les bruitages sont d'une autre époque. De nombreux temps de chargements rallongeront le rythme, déjà lent, du jeu.

On sent que les nombreux reports ont eu raisons des bonnes intentions qu'il y aurait pu y avoir. Beaucoup d'idées de gameplay ne sont pas abouties dues probablement au manque de moyens et de budget dont les équipes ont dû faire face.

Ce test a été réalisé sur la version PS4 mais la version Switch souffre de grosses chutes de framerate qui rendent l'expérience peu agréable parfois.

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406031826

Une invitation au voyage

 

La technique ne fait pas tout et l'intérêt de Disaster Report 4 se situe ailleurs.

En effet, nous ne sommes pas dans un jeu hollywoodien à l'action frénétique, non... Le rythme est ici très posé. On se surprend parfois à flaner, observer le décor de cette ville certes sinistrée mais typique du Japon. Car oui le Pays Du Soleil Levant est une destination qui fascine, qui semble tellement éloignée de ce que nous connaissons. Pour certains, c'est le voyage d'une vie et là on peut toucher, un peu, ce rêve.

Notre aventure est aussi humaine, puisque vous rencontrerez une foule de personnes (environ 90) avec qui vous allez discuter, portez assistance ou simplement échanger un mot. Des survivants qui semblent livrés à eux-même, tant les autorités sont absentes pendant un long moment.

Certains personnages vont vous embarquer dans des situations vraiment farfelues parfois, mais tellement dans l'esprit japonais. Si vous êtes un fan de cette culture, vous ne pourrez qu'adhérer !

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406160330
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406195612
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200407130349

 

Vous vivrez des moments difficiles aussi entre rancoeurs de voisins, tentative de suicide, agression sexuelle et des gens qui ont tout perdu, que ce soit des proches ou leur maison, leur commerce. Vous vous rendrez compte que vous ne pourrez pas sauver tout le monde et que personne ne sort indemne d'une telle catastrophe.

Disaster Report 4 est un jeu donc plus profond qu'il n'y paraît avec, au travers de votre personnage, sa propension à vous interroger vous même sur le sens de la vie et ce que vous feriez si ça vous arrivait : un écho qui résonne avec ce que le monde vit en ce moment.

Les endroits visités sont variés, même s'ils sont tous urbains, et vous vous déplacez d'un bout à l'autre de la ville à la recherche d'un moyen de rentrer à la maison. Certains niveaux vous permettent de vous déplacer avec des véhicules, ce qui varie un peu les situations, notamment toute une phase en bateau pneumatique pendant laquelle il faudra venir en aide à des habitants coincés dans leurs appartements suite à la montée des eaux.

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406020231
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406183232
Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200407145240

 

Il ne faudra pas hésiter à explorer votre environnement pour dénicher moult costumes et boussoles complètement délirantes (parce que le Japon!).

Allez faire un tour du côté du Store (du moins sur PS4) car pas loin d'une vingtaine de tenues sont disponibles gratuitement ainsi q'un épilogue assez long qui se déroule plusieurs mois après le tremblement et où l'on retourne dans la ville, qui panse ses plaies, pour retrouver des personnes croisées au cours de notre périple estival. Un mode VR est également de la partie.

Environ une quinzaine d'heures (épilogue compris) vous seront nécessaires pour boucler l'aventure.

 

 

Malgré un gros retard technique et un gameplay pas abouti, Disaster Report 4: Summer Memories arrive tout de même à vous capter par son ambiance singulière et son authenticité. Il s'en dégage une vraie personnalité. Le coeur du jeu réside dans l'interaction avec les survivants, l'exploration d'une métropole nipponne qui invite au voyage et un questionnement constant sur soi même.

 

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200406021627

 

Ce que j'ai aimé :

 

  • le voyage vers une autre culture
  • les choix de dialogues qui amènent des changements pour certaines scènes
  • la variété des situations
  • des PNJ crédibles à qui on a vraiment envie de venir en aide
  • une ambiance japonaise très drôle

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

  • on se sait toujours ce qu'il faut faire
  • un beau jeu... s'il était sorti sur PS2 !
  • des temps de chargement incessants
  • des idées de gameplay pas abouties (faim, soif, stress)
  • des bruitages d'un autre temps
  • des animations trop rigides
  • pas de sous-titres en français, il faut maîtriser l'anglais
  • des chutes de framerate énormes sur Switch

 

 

Disaster Report 4 : Summer Memories est disponible depuis le 07 avril 2020 sur PS4, Switch et PC (via Steam), en version physique et digitale.

 

 

 



08/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres