www.steelbookjeuxvideo.fr

Steelbook, Edition Collector, Jeux Vidéo - Playstation, Xbox, PC et Switch

Notre test de ROOT FILM, un voyage au bout de l'ennui ?

InShot_20210405_173200095

 

Après un premier jeu sorti en 2016 et intitulé Root Letter, Kadokawa Games nous propose aujourd'hui une suite (spirituelle) à leur visual novel, Root Film. Genre très populaire au Japon, le roman visuel nous place souvent dans le rôle de spectateur d'un jeu narratif dans lequel s'enchaîne les scènes statiques, avec beaucoup de dialogues et parfois quelques choix. Cependant, Root Film nous promet bien plus que ça, entre exploration et investigations. Pari tenu ?

 

 

Pour commencer, il est important de souligner le travail d'un éditeur comme Just For Games qui est désormais capable de faire parvenir jusqu'en Europe ce type de productions, qui n'arrivait jamais jusqu'à chez nous, il y a encore quelques années.

 

Il est aussi amusant de souligner que cette suite est une sorte de commande de la Préfecture de Shimane, lieu de l'intrigue. En effet, le succès de Root Letter, qui se déroulait dans la ville de Matsue, la capitale, a amené pas mal de touristes étrangers à voyager dans cet endroit reculé, situé à environ 800 km à l'ouest de Tokyo, au nord d'Hiroshima. Cette région est pourtant très importante dans le folklore japonais et beaucoup de légendes y prennent naissance. Comme le confesse le président de Kadokawa Games, ce sont les dirigeants de la Préfecture qui les ont contacté afin de produire une suite qui se déroulerait dans toute la province. Root Film était né !

 

2021040517501900_c 2021040518082500_c
 
 

2021032915344800_c

 

Et l'aventure fera une part belle à l'exploration. Il y aura beaucoup de lieux à visiter et on en vient, peut-être, à un premier défaut du titre. En effet, ce road trip va souvent ressembler à un guide touristique de la région avec moults descriptifs des temples , des restaurants, des évènements historiques de Shimane, avec des lignes de dialogues qui paraissent forcées et pas naturelles, quoique très instructives.

 

Côté histoire, pas besoin d'avoir joué à Root Letter, ce qui est un bon point. Ici, vous incarnez, dans un premier temps, Rintaro Yagumo, un jeune réalisateur prometteur qui tente de survivre en produisant des films à petit budget axé sur le paranormal, aidé de son assistante Aine Magari. C'est alors que Yagumo est contacté afin de réaliser le reboot d'une série télé "Shimane Mystery Drama Project", arrêtée de façon énigmatique 10 ans auparavant. Mis en compétition avec deux autres réalisateurs connus, un événement inattendu va très vite mettre un frein à son enthousiasme : un terrible meurtre se produit alors qu'il est en repérage des lieux de tournage.

 

2021032817155000_c

 

2021040401074800_c 2021040515303200_c


 

Le point de vue de Yagumo sera contre-balancé avec celui de l'autre personnage jouable, Riho. Tout cela, permettra d'avoir une vue d'ensemble, vraiment bien vu niveau scénaristique.

 

Dans les faits, le gameplay s'articule autour de 3 mécaniques de jeu. L'exploration, tout d'abord, vous devrez vous rendre dans plusieurs lieux afin de les inspecter pour trouver des indices. Puis les dialogues où il sera question d'interroger, de discuter avec des personnages afin de glaner des infos susceptibles de faire avancer votre enquête. N'hésitez pas à vous promener, car comme la curiosité est toujours récompensée, vous pourrez tomber sur des PNJ assez loufoques qui ne feront, certes, pas avancer l'histoire mais donneront lieu à des discussions très drôles comme la plupart des jeux japonais savent le faire. Ces moments permettent de respirer un peu et de faire redescendre la pression.

 

 

2021040400541400_c 2021040401035900_c
 
 

Ces deux phases vous amèneront à utiliser votre pouvoir de synesthésie : dès qu'une information importante apparaît, votre personnage sera capable de les enregistrer afin de pouvoir les réutiliser lors de la 3e phase, qui arrive souvent en fin de chapitre, et où il faudra confronter certains personnages en sélectionnant les bons arguments au bon moment pour faire flancher votre interlocuteur et le forcer à dire la vérité : Le Max Mode. Cette phase héritée de Root Letter rappelle les plus belles heures de Phoenix Wright Ace Attorney !

 

 

2021040515425900_c 2021040515573300_c
 
 

Mis à part ces interrogatoires, Root Film ne propose pas vraiment de challenge. le joueur est souvent pris par la main et il est aisé de savoir quoi faire et où aller. Sinon, il suffit d'arpenter tous les lieux visibles afin de trouver la solution. On regrettera toutefois qu'il faille parfois questionner plusieurs fois un même personnage ou interagir plusieurs fois avec un même objet pour débloquer la situation...

 

Root Film n'évite pas non plus les défauts inhérents au genre du visual novel, c'est à dire, pas mal de longueurs, beaucoup de dialogues et des scènes clairement dispensables. Attention, si vous n'êtes pas habitués, toutes ces contraintes pourront avoir un effet soporifique. Cependant, un découpage intelligent en chapitres et sous-chapitres, couplé à un système de sauvegarde automatique et manuelle, vont vous permettre de réaliser de petites sessions. Comptez tout de même entre 15 et 20 heures pour faire le tour.

Autre point important, le jeu ne dispose pas de sous-titres français et une bonne maîtrise de l'anglais (ou du japonais) sera obligatoire pour apprécier le soft.

 

 

2021040517532300_c 2021040518145200_c
 
 

Pour finir, il faut mettre en avant la direction artistique, qui est vraiment somptueuse. Le rendu entre manga et réalisme est du plus bel effet et flatte l'oeil immédiatement avec ses couleurs prononcées pleine de lumière. Les personnages n'apparaissent pas seulement au premier plan comme dans la plupart des romans visuels. Ils sont ici intégrés aux décors à la manière d'un point and click, l'animation en moins. C'est peut être là, la prochaine évolution que la série devra opérer pour se renouveler.

 

2021040517090100_c

 

Root Film compte assurément parmi les meilleurs visual novel de ces dernières années. Les environnements  "dessinés à la main" et les personnages très attachants participent à faire de cette enquête à travers la Préfecture de Shimane, une belle réussite. Le joueur est un peu plus que spectateur grâce aux pouvoirs de la synesthésie et le Max mode, sans pour autant être livré à lui même. Pourtant, le jeu n'échappe pas aux défauts du genre entre longueurs, dialogues sans fin et scènes dispensables, qui peuvent vous endormir par moment. Heureusement, un scénario prenant et un séquençage en petits chapitres pourront vous laisser apprécier le titre à votre rythme.

 

 

Ce que j'ai aimé : 👍

 

  • un vrai guide touristique de le Préfecture de Shimane
  • un scénario accrocheur entre exploration et enquête
  • le point de vue de 2 personnages qui vont se rejoindre
  • les phases d'interrogatoire pleines de tension
  • l'ambiance des jeux japonais entre sérieux et rigolade
  • une direction artistique de toute beauté

 

 

 

Ce que j'ai moins aimé : 👎

 

  • les infos touristiques pas toujours amenées avec subtilité
  • pas vraiment de challenge, assez linéaire
  • pas mal de longueurs
  • un petit effet soporifique pour les non-initiés
  • pas de sous-titres français, anglais ou japonais obligatoire

 

 

ROOT FILM est disponible sur PS4 et Switch depuis le 19 mars 2021 en version dématérialisée et depuis le 26 mars 2021 en version physique.

 

M4d_M4x

 

 

1200px-Discord.svg.pngOn en parle sur le serveur Discord Symbole De Lien Externe | Icons Gratuite !

 

 

 

Les 3 derniers articles du Blog :

 

 

[Bon Plan] Toki Collector's Edition Switch - 19,99 €

    Amazon France  propose Toki Collector's Edition Switch pour 19,99 € !     Toki Collector's Edition Switch - 19,99 €   L’édition Rétrollector contient :- le jeu Toki pour Nintendo Switch™- une borne d'arcade en bois pour Nintendo Switch™- des lithographies exclusives par Philippe Dessoly- une bande dessinée au scénario original dessinée par Philippe Dessoly- une planche de Stickers  ...

[Preco] MAJ The Medium

    MAJ le 22 Juin : L'Edition Steelbook est en précommande chez Fnac !  Fnac PS5 - 59,99 € Xbox - 59,99 € PC - 59,99 €   NB : Egalement disponible chez Micromania mais l'Edition est réservée aux Membres Premium - Résumé ci-dessous MAJ le 16 Juin : Koch Media vient de dévoiler une édition physique spéciale intitulée The Medium: Two Worlds Special Launch Edition ! Cette derniè...

MAJ Figurines Amiibo Metroid Dread Samus et E.M.M.I

Article original par @scalou, le 15 Juin 2021 à 19h05.   MAJ le 22 Juin : Figurines disponibles chez Leclerc pour 29,99 €. Résumé ci-dessous.     Un nouvel amiibo de Samus dans la combinaison qu'elle porte dans Metroid Dread et un amiibo de l'E.M.M.I. seront disponibles au lancement du jeu.   Utilisez l'amiibo de Samus pour obtenir une réserve d'énergie supplémentaire augmentant son é...



07/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 168 autres membres