www.steelbookjeuxvideo.fr

Steelbook Jeux Vidéo : Steelbook, FuturePak, Edition Collector et Jeux Vidéo - PS4 Xbox One Switch

PREDATOR : HUNTING GROUNDS, notre test !

_20200427_171658

 

En 1987, Schwarzi et ses copains, alors en mission commando dans la jungle d'Amérique Centrale, sont traqués par un chasseur extraterrestre. Depuis, Predator fait partie des licences cultes de la Pop Culture.

Mais jusqu'à présent, toutes les tentatives d'adaptation vidéoludiques ont connu un succès mitigé, voire mauvais, comme bien souvent lorsqu'on touche à un monument du genre.

Predator: Hunting Grounds échappera t-il à cet écueil ? La réponse tout de suite...

 

 

SEUL CONTRE TOUS

 

Ce sont les Américains d' IllFonic qui se collent à la tâche, déjà habitués aux affrontements asymétriques, puisque ce sont eux derrière Vendredi 13, sorti en 2017.

Car oui, comme dans le film d'origine, le Predator est seul pour chasser les membres du commando. C'est du 1 vs 4 cette fois !

 

Pas vraiment de scénario ici, même si le jeu prend place après les évènements du film de 2018 The Predator.

 

Comme dans le premier opus, les soldats sont envoyés dans le jungle et doivent effectuer une mission, en réalisant plusieurs objectifs (tuer un baron de la drogue, trouver sa planque et récupérer des documents par exemple), en se débarassant des guerilleros sur leur chemin et rallier un point d'extraction pour s'échapper en hélicoptère. Le tout, en survivant aux attaques du Predator, dont le seul but est de tuer les 4 militaires avant qu'ils ne puissent quitter les lieux.

 

Predator_ Hunting Grounds_20200427161109 Predator_ Hunting Grounds_20200427163346
 
 

Le seul défi pour les commandos sera d'éventuellement réussir à tuer le Predator, au mieux survivre. En effet, ce ne seront pas les guerilleros qui vous gêneront tant l'IA de ces derniers est au ras des pâquerettes... Juste de la chair à canon que vous massacrerez par vagues, seul leur nombre peut vous submerger en fin de mission.

 

Le gameplay des commandos, en vue à la première personne est très classique et si vous êtes amateur de FPS, vous prendrez vos marques en quelques secondes. Vous avez pour vous le nombre, la puissance de feu, la coopération et quelques astuces, comme s'enduire de boue pour tromper la vision thermique du chasseur alien.

 

Face à ces humains surarmés, le Predator n'est pas en reste. En sous nombre, il a pour lui la furtivité, le fait de pouvoir se déplacer dans les arbres, une endurance à toute épreuve, tout un arsenal parfait pour les embuscades et une vision qui capte la chaleur émanant du corps de ses proies pour mieux les traquer. Attention tout de même, si vous êtes blessé, vos traces de sang vertes pourront trahir votre position et les rôles s'inverseront... Mais vous pourrez vous auto-détruire si vous sentez la fin proche, pas question que les humains mettent la main sur vos artefacts ! Contrôler le Predator se fait à la troisième personne, ce qui est appréciable et apporte de la variation mais qui demandera un peu plus de temps à maîtriser.

 

Predator_ Hunting Grounds_20200427160359 Predator_ Hunting Grounds_20200427162459
 
 

Une partie dure environ 10 minutes et, à la fin de celle-ci, vous récupérerez une certaine somme d'expérience et d'argent, selon vos faits d'armes, qui vous permettront de débloquer de nouvelles armes et personnalisation pour votre avatar. Vous gagnerez aussi des valises tactiques qui contiennent aléatoirement des skins pour vos flingues et votre personnage.

 

TOY SOLDIERS

 

La personnalisation est la "carotte" pour booster la duré de vie de ce type de jeu.

Certaines armes et apparences ne sont, en effet, disponibles qu'à partir d'un certain niveau. Et il y en a pas mal à débloquer !

 

Les commandos peuvent s'équiper d'une arme principale (fusil d'assault, sniper, lance-grenade) d'une arme secondaire (pistolet, fusil à pompe, mitrailleuse et bien sûr la Gatling en référence à une scène culte du permier film), d'une arme de corps à corps (couteau de combat), de trois équipements (seringue de soins, grenades, munitions, fumigènes, leurre thermique...) et pour finir, trois atouts qui permettront d'augmenter, au choix, les dégâts, la précision ou encore la résistance.

 

C'est à peu près la même chose du côté du Predator, si ce n'est que vous retrouverez les armes qui ont fait la légende du chasseur: épée antique, lance-filet, disque de combat, arc, canon d'épaule, pièges à ours, capteurs de mouvement...

Toutes les armes sont modifiables avec des pièces (crosse, viseur...) et des skins.

 

Predator_ Hunting Grounds_20200427145855 Predator_ Hunting Grounds_20200427150022
 
 

Vous pourrez rendre votre personnage unique en choisissant un homme ou une femme, la couleur de votre tenue, la forme du visage, la couleur de peau et diverses accessoires comme des lunettes, foulard ou casquette. Quant au Predator, vous pourrez changer la couleur des dreadlocks, la forme du masque, la teinte de la peau et de l'armure, ainsi que le trophée accroché à la ceinture.

 

Vous aurez la possiblité de paramétrer jusqu'à six configurations d'équipement, à choisir avant chaque match.

 

LE BON ET LE MAUVAIS CHASSEUR

 

Graphiquement, Predator: Hunting Grounds fait tout juste le job. Quelques textures sont vraiment indignes de la PS4 comme l'eau et la jungle souffrent de beaucoup d'aliasing.

 

Autre point noir, le temps d'attente pour se connecter à une partie est assez long, parfois plus d'une minute pour jouer un commando et peut facilement atteindre les cinq minutes, si vous voulez incarner le Predator... Et quand vous arrivez à vous glisser dans sa peau, vous passez votre temps à cherchez où l'action se passe, dans une zone assez large et, bien souvent l'affrontement se déroule au moment de l'extraction en hélicoptère, car, à ce moment là, le lieu apparaît sur la carte...

Il ne faudra pas hésiter à faire plusieurs tentatives de connexion pour trouver une partie.

 

Bonne nouvelle en revanche, le jeu est "cross platform", c'est à dire que les joueurs PC et PS4 pourront s'affronter ensemble ! Ca fait longtemps que Sony repousse cet possibilité et les choses évoluent lentement.

 

Predator_ Hunting Grounds_20200427154336 Predator_ Hunting Grounds_20200427162847
 
 

 

Predator: Hunting Grounds fait dans le classique et respecte les codes des jeux à gameplay asymétrique. Il en reste une oeuvre solide mais sans originalité. Passée la surprise de la découverte et des références qui rendent hommage au film de John McTiernan, le contenu ne permet pas de garder les joueurs en haleine et on passe vite à autre chose.

 

 

Ce que j'ai aimé :

 

  • le gameplay du Predator qui apporte variation et défi...
  • les références au film de 1987
  • la personnalisation des armes et des personnages
  • le "cross platform" PC / PS4

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

  • ...mais où on se promène beaucoup, à chercher l'action
  • techniquement très juste
  • le temps d'attente pour se connecter
  • le contenu trop juste
  • on a vite fait le tour

 

 

Predator: Hunting Grounds est disponible depuis le 24 avril 2020 sur PS4, en version physique et digitale, et sur PC, via l'Epic Games Store.

 

 

 

 



27/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres