www.steelbookjeuxvideo.fr

Steelbook Jeux Vidéo : Steelbook, FuturePak, Edition Collector et Jeux Vidéo - PS4 Xbox One Switch

WINDBOUND, un clone de Zelda ? Notre test

InShot_20200827_161533695

 

Il y a 4 mois, apparaissait sur nos radars l'intriguant Windbound. L'univers présenté nous fait furieusement penser à une extension de Zelda Breath Of The Wild. Après avoir écumé les flots, je suis en mesure de vous donner mon avis. Verdict tout de suite...

 

 

 

THE WIND WAKER OF THE WILD

 

Depuis la sortie du dernier épisode de la saga Zelda en 2017, on sait qu'il y a désormais un avant et un après pour les jeux d'aventure à monde ouvert, tant le jeu de Nintendo a repoussé les limites du genre. Et indéniablement, le jeu de la firme japonaise a été une grande source d'inspiration pour 5 Lives Studios. Ces cinq Australiens, tous des vétérans de l'industrie ayant oeuvré sur de grandes licences (GTA, Darksiders, Star Wars...), se sont lancé dans la création de ce jeu indé, édité par Deep Silver, en y mettant tout leur talent.

 

Visuellement, Windbound emprunte effectivement son esthétique à Zelda Breath Of The Wild, bien sûr, mais aussi à The Legend Of Zelda : The Wind Waker ou des titres comme le méconnu Rime ou même Fortnite. Son style très cartoon / film d'animation est du plus bel effet.

 

Windbound_20200825002610 Windbound_20200825164633
 
 

Vous vous retrouvez dans la peau de Kara, mystérieuse guerrière, voguant avec sa tribu sur l'océan. Une tempête et l'attaque d'une étrange créature, la précipite dans les flots. Est-ce la fin ? Non, elle se réveille dans un monde étrange, traverse un halo lumineux puis échoue sur les îles perdues. L'aventure commence et il faudra survivre pour retrouver son chemin...

 

L'exploration sera au coeur de l'odyssée. Toutes les îles observées à l'horizon pourront être visitées. Votre embarcation sera votre meilleure alliée pour voguer sur l'océan. Vous commencerez, certes, avec une petite barque mais vous pourrez finir l'histoire avec un énorme navire puisqu'il est entièrement modifiable.

 

Windbound_20200826151304 Windbound_20200827154300
 
 

MAN VS WILD

 

Bear Grylls ne renierai pas ce jeu car la survie y tient une part prononcée. Il va falloir crafter des ressources à gogo pour fabriquer des armes, des outils ou encore améliorer votre bateau, comme je le disais plus haut. Mais ce n'est pas tout : il faudra aussi chasser ou partir à la cueillette pour manger. Attention toutefois, certaines bestioles ne se laisseront pas avoir facilement... De plus, vous devrez gérer deux barres, la rouge pour la santé et la jaune pour l'endurance. Cette dernière diminuera lorsque vous sprinterez mais aussi quand la faim se fera ressentir. Elle réduira l'endurance max et, quand celle-ci tombera à zéro, vous commencerez à mourir de faim, tout simplement. Classique mais efficace car cela vous oblige à constamment chercher des ressources et ne pas uniquement rester focalisé sur l'objectif. 

 

Windbound_20200825185330 Windbound_20200826190715
 
 

Une bonne gestion de l'inventaire sera une donnée primordiale pour survivre. Il faut récupérer suffisamment de matériaux pour ne pas en manquer mais sans en stocker trop, sous peine de ne plus pouvoir obtenir de nouvelles denrées. C'est un jeu d'équilibriste, du moins au début, car par la suite, il sera possible de fabriquer des sacs plus grands.

Prenez garde également à la durée de vie de vos armes et outils, qui ne seront pas immortels... Seuls votre rame et votre couteau sont incassables. Même les vivres peuvent se périmer si elles ne sont pas consommées rapidement. Ayez toujours la possibilité d'allumer un feu, car la viande cuite se conservera mieux que la viande crue !

 

Les développeurs vous proposent d'ailleurs deux modes de difficulté. Le mode "Histoire" pour les joueurs qui souhaitent se concentrer sur le scénario où, après chaque mort, l'inventaire complet est récupéré et la progression des chapitres conservée, et les combats ont une difficulté réduite. Vous aurez le choix avec le mode "Survie" pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure complète : seuls les objets des emplacements "conservés" de l'inventaire restent après chaque mort, retour au chapitre 1 en cas de "Game over" et difficulté standard dans les combats. Et, autrement dit, ce n'est pas le même délire avec ce mode ! Clairement, il faudra être très prudent, réfléchir et anticiper chacun de ses actes avant d'agir. La vraie survie en somme.

 

Windbound_20200826143905

 

DE L'ÉMERVEILLEMENT À LA FRUSTRATION

 

Passées les premières heures de "Waouh c'est joli !", "Oh c'est marrant", des débuts un peu faciles, vient le moment où l'attention se relâche, où on prend confiance, où on prend plus de risques... et PAF c'est le drame. Vous mourrez en chassant un animal dont vous avez sous-estimé la force et tous vos efforts sont balayés en un instant. Retour à la case départ, vous perdez votre embarcation, vos ressources... Ce système de jeu très punitif crée pas mal de frustration, vous voilà prévenus ! Et même en mode "Histoire", votre navire disparaît et vous retournez au commencement du chapitre en cours. Petit conseil, sauvegardez régulièrement votre partie et n'hésitez pas quitter le jeu lorsque la situation tourne au vinaigre.

 

Windbound_20200825003556 Windbound_20200826185530
 
 

Le deuxième point de frustration va se trouver dans le maniement de votre navire. Vous pouvez garder le canoe de base et ramer, cependant, vous irez très lentement. Une fois récoltés quelques matériaux, vous serez capable de construire une voile car la naviguation tient compte du vent. Mais manier un tel engin est parfois un défi à lui tout seul. Attention à ne pas mettre trop de voile pour ne pas faire chavirer l'embarcation et observer la direction des courants d'air. Et quand l'île, que vous visez, se situe face au vent, il est soudain très compliqué de l'atteindre.

 

Quant au déroulé de l'histoire, la construction des niveaux est toujours la même tout au long des cinq chapitres du jeu. Il faut d'abord chercher et activer trois tours, qui enverront chacune un signal qui permettra d'activer des escaliers afin de grimper au sommet du sanctuaire de la zone. Une fois en haut, Kara sera transportée dans une grotte et il sera question d'en sortir grâce à votre bateau, en vous frayant un chemin à travers les récifs dans des eaux démontées. Au cours des 10 heures que proposent Winbound, on a l'impression de toujours faire la même chose... Même si pas mal d'îles sont à visiter pour dénicher notamment des ressources rares. Cela accroît un peu la durée de vie.

 

On reste malgré tout émerveillé par la narration de ce voyage initiatique qui se fait sans dialogues. On découvre les vestiges d'une civilisation qui, après un conflit séculaire avec l'Homme, est au bord de l'extinction et tente de faire passer un message, peut être le dernier.

 

La musique qui accompagne vos pérégrinations est de bonne facture et s'adapte à la situation.

On regrette malgré tout l'absence de moments épiques, qui marquent les esprits ainsi qu'une diversité des activités proposées. 

 

Pourtant, comme je le répète souvent par rapport à ce type de modeste production, il faut saluer le travail d'une toute petite équipe de développeurs et toujours avoir cette donnée en tête.

 

Et comme Kara, il faut parfois savoir se perdre pour mieux se retrouver...

 

Windbound_20200827154108

 

Avec Windbound, nous voici face à une belle fable où l'exploration et la survie sont poussées assez loin pour les amateurs de défis. Il faudra être prudent en arpentant, sur votre voilier, ce monde coloré mais dangereux. Attention de ne pas se faire avoir et être puni par un système de jeu où le moindre faux pas vous fera revenir au début et perdre de nombreuses heures. Si Zelda reste une source d'inspiration indéniable, Windbound n'en a malheureusement pas l'étoffe tant le déroulement de l'histoire est redondant et où il manque des moments épiques, pour que l'expérience reste en mémoire. Cependant, Windbound a su se créer sa propre identité grâce à une narration poétique sans dialogue et au message touchant.

 

 

Ce que j'ai aimé :

 

  • La direction artistique de toute beauté
  • L'exploration, beaucoup d'îles à visiter
  • La customisation du navire
  • Le système de craft
  • Un bon défi pour les amateurs du genre
  • Une narration sans dialogues touchante

 

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

  • Un vrai "Game Over" qui vous renvoie au début du jeu en cas de mort, et qui peut déboussoler les néophytes
  • Le maniement du bateau qui peut être une vrai galère parfois
  • La construction des chapitres toujours identique
  • Une répétitivité des actions
  • Il manque des moments épiques

 

 

WINDBOUND est disponible depuis le 28 août 2020 sur PS4, XBOX ONE, PC (via Steam et Epic Games Store), SWITCH et GOOGLE STADIA, en version numérique. au prix de 29.99€.

 

 

M4d_M4x



28/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres