www.steelbookjeuxvideo.fr

Steelbook Jeux Vidéo : Steelbook, FuturePak, Edition Collector et Jeux Vidéo - PS4 Xbox One Switch

THOSE WHO REMAIN : Notre test !

InShot_20200603_011002956

 

Those Who Remain est un thriller psychologique et horrifique en vue à la première personne, crée par un petit studio, Camel 101. Il appartient à la catégorie des jeux indépendants : le Playstation Store, le XBox Live et Steam en regorgent, et certains sont de vraies pépites. Celui-ci en fait-il partie ? Éléments de réponses tout de suite.

 

 

 

Edward avait la belle vie, une femme, une fille... Et maintenant, il se retrouve devant un verre de whisky, un pistolet à la main et souhaite mettre fin à son histoire avec sa maîtresse. Le rendez-vous est pris dans un motel non loin de Dormont, une petite bourgade américaine qui n'est pas sans rappeler Hawkins. En effet, dans les interviews, les développeurs ne cachent pas leurs inspirations : Stranger Things, Twin Peaks et les films de John Carpenter. D'autres références, telles que Silent Hill, Alan Wake ou The Shining (pour la moquette ! ), m'ont sauté aux yeux.

Mais revenons à votre personnage. Une fois arrivé au motel, vous constatez rapidement que quelquechose ne tourne pas rond. Personne... Le temps d'inspecter les lieux, on vous vole votre voiture. Pas le choix, il va falloir continuer à pied pour espérer trouver de l'aide et des réponses. En chemin, vous vous rendez compte que vous êtes observé par d'inquiétantes silhouettes aux yeux luisants, tapies dans l'ombre, immobiles. Inutile de vous en approcher si vous ne souhaitez pas vous prendre un coup de hachette ou de fourche. Vous comprenez également rapidement qu'il faut rester dans la lumière si vous voulez leur échapper. Voici la première notion de gameplay de Those Who Remain : cherchez les zones éclairées et les interrupteurs !

 

03-06-2020_01-23-12-cptv0dgs 03-06-2020_01-23-12-j0bxtslw
 
 

En vous enfonçant un peu plus dans la ville, les premières énigmes se présentent à vous. Vous constatez qu'une autre dimension est reliée à Dormont : le décor est quelquefois identique à la réalité (mais pas tout à fait...) et il faudra voyager vers celle-ci, en ouvrant une armoire, un placard ou une porte, afin d'activer un mécanisme ou chercher une clef, inaccessibles dans le vrai monde. Parfois, ces passages vous mèneront vers des endroits inconnus, peuplés de monstres étranges et dangereux. Cette deuxième notion reviendra régulièrement et vous obligera à fouiller tous les niveaux pour mettre la main sur des documents, utiles pour comprendre ce qu'il se trame.

 

03-06-2020_01-23-09-2xuvpcy3 03-06-2020_01-23-09-ljz3p2eb 03-06-2020_01-23-11-nyf4yovp
 
 
 

 

Vous serez amenés à être poursuivis, de temps en temps,  par un monstre tout en cherchant à résoudre une énigme. Seule façon d'en sortir vivant, l'éviter et fuir !

La dernière notion de gameplay, qui vous est proposée, est celle du choix. Au fur et à mesure de vos recherches, vous découvrirez qu'un drame est survenu à une jeune fille et que des notables de la ville sont plus ou moins impliqués... mais je ne vous en dirai pas plus, à vous de le découvrir. Toujours est-il que, depuis cet instant, tout est parti en vrille. C'est à ce moment qu'une entité vous donne la possiblité de pardonner ou condamner les coupables et les complices. Serez-vous la main vengeresse de ce démon ou accorderez-vous votre merci à ces âmes en peine ? Le choix vous appartient mais on peut malheureusement se rendre compte que cette notion n'a aucune incidence directe sur le reste de l'aventure, si ce n'est sur la toute dernière scène de fin... Dommage.

 

03-06-2020_01-23-11-ukeggkjo 03-06-2020_01-23-12-qavssnnx
 
 

Those Who Remain va aborder le thème du harcèlement et nous interroge sur notre capacité à juger les actes. Plus globalement, on pose la question : jusqu'où est-on prêt à aller par amour ? Dissimuler la vérité, falsifier des preuves, mentir, se venger ?

 

Techniquement, c'est assez faiblard... les textures sont assez ternes, l'ambiance est sombre (bon ok, ça se passe de nuit :) et la modélisation des objets est parfois grossière. Beaucoup d'interactions avec ces derniers ne servent à rien et on finit par ne plus y prêter attention, alors qu'il faudra parfois chercher des petits objets pour progresser. Enfin, au niveau scénario et cohérence, on a du mal à saisir l'implication de notre héros dans toute cette histoire. Ca manque de finition, comme la plupart du temps dans ce type de jeu. Cependant il faut relativiser tout ça, lorsqu'on sait que l'équipe était composée de moins de dix personnes.

 

03-06-2020_01-23-09-2zdydr4w

 

Après les très bons Close To The Sun et Deliver Us The Moon (notre test par ici), que je vous recommande par ailleurs, Wired Productions donne une nouvelle fois sa chance à un petit studio, de nous proposer son jeu indé. La déception est malgré tout de mise ici même si de bonnes idées sont présentes avec la dimension parallèle et la lumière. Mais on a du mal à s'attacher émotionnellement au personnage et le jeu manque de finition scénaristique et technique. Quant à la notion de choix, elle n'affecte que la fin.

 

Ce que j'ai aimé:

 

  • les références à d'autres oeuvres
  • la dimension parallèle pour résoudre des énigmes
  • l'utilisation de la lumière pour fuir les ennemis
  • les thématiques abordées (amour, harcèlement, jugement)
  • un intérêt qui décolle un peu sur la fin

 

Ce que j'ai moins aimé:

 

  • un manque de finition, inhérent à ce type de production
  • les choix qui ne changent que la scène de fin
  • on ne ressent que très rarement la peur
  • beaucoup d'interactions inutiles alors que certains objets sont très bien cachés
  • on aurait aimé une meilleure implication de notre personnage dans cette histoire

 

 

Those Who Remain est disponible depuis le 29 mai 2020 sur PC, XBox one et PS4, en version dématérialisée. Une édition Switch arrivera plus tard dans l'année

 


 
 
   M4d_M4x


03/06/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres